1ère méthode d'enseignement et d'entrainement en groupe,

sur le parcours en France.

 

Comment apprend notre cerveau ? 

Répéter de nombreuses fois des informations jusqu’à que nous arrivions à les mémoriser n’est pas la meilleure manière d’apprendre.

 

Différentes études scientifiques ont démontré que des facteurs comme la surprise, la motivation, les émotions, le sport, la nouveauté ou le travail en équipe sont des ingrédients indispensables pour favoriser et encourager l’apprentissage et l’acquisition de connaissances.

La stratégie d’éducation que nous suivons actuellement n’est pas adéquate. Pour aider à éduquer et à apprendre mieux, nous devons commencer à appliquer dans les écoles ces découvertes sur comment fonctionne notre cerveau. Répéter des séquences monotones d’informations n’enseigne pas aux enfants à affronter le monde. Nous n’apprenons pas en mémorisant, mais en expérimentant, en nous impliquant et en pratiquant avec nos propres mains.

Pour apprendre il est nécessaire d’introduire une nouveauté qui permet de sortir notre cerveau de la léthargie. De cette manière, nous favorisons non seulement l’attention mais aussi la mémoire. L’information nouvelle et attrayante est stockée dans notre cerveau d’une manière plus profonde. Selon une étude de l’Institut Technologique de Massachusetts (MIT) l’activité cérébrale enregistrée pendant un cours est similaire à celle enregistré lorsque l’on regarde la télévision, c’est à dire presque nulle. Avec d’interminables discussions dans lesquelles on bombarde les étudiants d’informations nous produisons l’effet contraire de ce que nous souhaitons.

Selon le neuropsychologue J.R. Gamo le cerveau à besoin de ressentir des émotions pour apprendre. Quand le cerveau apprend une nouvelle information, c’est l’hémisphère droit qui la traite (hémisphère lié à l’intuition, aux images et à la pensée créative).

Par contre, le langage, et les discours des professeurs aux élèves, ne jouent pas un rôle important dans l’apprentissage. C’est même juste le contraire, cela augmente les chances que les élèves déconnectent du cours et se distraient plus facilement.

Pour comprendre comment apprend notre cerveau, il est important de connaître comment il ressent les choses, comment il traite les informations et comment il les stocks.

Comment apprend notre cerveau. Natasha Connnell, Unsplash.com

https://blog.cognifit.com/fr/comment-apprend-notre-cerveau/

Qu’est-ce qui favorise ou empêche les apprentissages ? 

Le cerveau est responsable des émotions et des sentiments. C’est tout à fait normal de ressentir toute une gamme d’émotions, au cours d’une journée : la joie, la tristesse, la colère, la peur, le dégoût…

Or les émotions ont un grand impact sur la manière dont nous apprenons.

Les émotions désagréable (comme le stress, la peur, l’anxiété) peuvent rendre les apprentissages très difficiles. Quand on est stressé, le cerveau est programmé pour sécréter des hormones comme l’adrénaline et le cortisol.  Ces hormones changent la manière dont on pense, dont on ressent les choses, dont on se comporte. Quand le taux de cortisol est trop élevé dans le sang, il devient difficile de penser avec clairvoyance. 

 

Aucun apprentissage ne s’enclenche dans le stress ou la peur.

https://apprendreaeduquer.fr/comment-le-cerveau-apprend/#:~:text=Apprendre%2C%20c'est%20cr%C3%A9er%20des%20connexions%20entre%20des%20neurones.&text=Le%20cerveau%20est%20comme%20une,de%20communication%20entre%20les%20neurones.

 

 

Découvrez des cours directement sur le parcours.

 

Les meilleurs Pros américains enseignent sur le parcours

Académie "Vision 54" meilleurs enseignantes 2015 PGA US

et Académie "Fred Shoemaker" top 25 PGA US.

 

 

Plus on implique l'élève, plus on y met de bonnes émotions, de la variabilité,

de l'interactivité, plus l'enseignement devient efficace !

 

 

     Compétences essentielles à la performance sur le parcours : 

 

  1. Une bonne attitude.

  2. Des clés techniques pratiques. 

  3. Une maîtrise des émotions et des sensations. 

  4. Une prise de conscience et une maîtrise de l'environnement.

  5. L'esprit du jeu (motivation, partage, enthousiasme). 

     

 

     Le contenu de l'apprentissage: 
 

 

  •        Se mettre en situation de réussite sur le parcours,

               s’entraîner à réussir,

            se fixer des objectifs atteignables et valorisants.

 

  •            Mettre en place une technique plus pratique que théorique

             Bénéficier de conseils techniques en phase avec la réalité de la situation

            et du niveau du joueur en se référant à 15 étapes de progression.

 

  •        Jouer en pleine conscience:

            Apprendre à ressentir en situation, trouver sa voie technique,

            être dans le temps présent.

 

  •        Gestion du langage interne:

            Apprendre à bien parler, pour bien penser, pour bien agir.

 

  •        Gestion des émotions:

            Prendre conscience de ses émotions, cultiver les bonnes.

 

  •        Adapter ses décisions et son "engagement" dans les coups:

            Apprendre à faire la différence entre la concentration et l'attention pour cultiver                 cette dernière. 

 

  •        Jouer avec son instinct: 

            Apprendre à se servir de son subconscient "notre ami intérieur".

 

  •        Apprendre à apprendre:

            Partager avec d'autres joueurs de niveaux différents, pouvoir aider les autres et                 ré-expliquer ce que l'on a compris.

            La dernière étape de la compétence consciente.                        

Cours et stage de golf Cyril Ferran
image technique humour.jpg
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon